152 512 visites 1 visiteur

L'EQUIPE SENIOR FEMININE 1 ACCEDE AU CHAMPIONNAT N2

24 avril 2020 - 18:20

Suite à l'arrêt des différents championnats de handball par la fédération française, la Ligue Ile De France s'est réunie le 2 avril 2020 pour statuer sur cet arrêt. Les décisions sur les classements des différents championnats ont été prises. Une des décisions concerne le championnat régional N3, où évolue notre équipe sénior féminine 1, de l'Entente Mont-Valérien. Le championnat est arrêté après la 1ère journée des play-offs. Suite à notre victoire contre 29-26 contre l'US Lagny-Montevrain, nous finissions 1er du classement.Par conséquent, l'équipe féminine accède au championnat national N2.Toutes mes félicitations aux filles.

 

 

 

Pour vous, j'ai recueilli les impressions de 2 joueuses de l'équipe féminine.

1/ CHARLOTTE (capitaine de l'équipe) :

 

1/ Bonjour Charlotte, merci d’avoir accepté cet entretien pour le site de handball de Nanterre.  Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas?

Bonjour et merci à vous pour cet entretien. Charlotte GUISELIN 30 ans et jeune maman d’un petit Enzo qui a 1 an et demi. Je suis actuellement capitaine de l’équipe senior fille de l’entente Mont-Valérien. Après avoir fait toute ma carrière handballistique à Paris 92 et voulant privilégier ma carrière professionnelle ainsi que ma vie de famille cela fait maintenant 4 ans que je suis arrivée au Club.

 

2/ Depuis combien de temps joues tu au handball et à quel poste ?

 J’ai commencé le handball à l’âge de 13 ans à Paris 92 (anciennement Issy Paris hand) ou j’ai pu intégrer dès ma première année la sélection de l’équipe des hauts de Seine. Après mes deux années au sein de cette sélection j’ai intégré la sélection île de France. Après cela la suite logique aurait été d’intégrer un pôle espoir ce qui m’a été proposé mais j’ai refusé ne me voyant pas quitter ma famille si jeune. En équipe -18 ans nous avons effectué le championnat de France ou nous avons été jusqu’en quart de finale. J’ai intégré ensuite l’équipe de national 2 de Paris 92 avec au début très peu de temps de jeu. Il a fallu se battre travailler dur pour finalement s’imposer dans cette équipe, devenir titulaire et capitaine. En 2014 nous avons obtenu le titre de championne de France avec l’accession en national 1. J’ai eu également la chance de pouvoir jouer 4 matchs avec la D1 de Paris 92 une vraie expérience et un très bon souvenir pour moi. Puis j’ai décidé de me consacrer à ma carrière professionnelle et à ma vie de famille. J’ai donc rejoint le club de Rueil en Région. Nous sommes montées chaque année pour se retrouver aujourd’hui en National 2.

 

3/ Cette année, l’équipe sénior féminine a joué en N3 région avec une jolie surprise en cette fin de saison ?

J’ai repris suite à ma grossesse réellement le hand cette année après quasiment 1 an d’arrêt. La saison d’avant l’équipe c’est maintenue en N3 région avec un nouveau collectif. L’objectif a clairement été annoncé en début d’année par Pierre (entraineur) et le club : La montée sur 2 ans. Nous avons fait une grosse préparation physique qui nous a permis de débuter le championnat sur les chapeaux de roues. Nous avons enchainé les victoires en championnat comme en coupe de France. Nous finissons la première phase 1ère avec 12 victoires et seulement 2 défaites. Nous accédons donc aux play off pour jouer la montée. Nous avons également gagné les 16ème et les 8ème de finale de coupe de France pour accéder au ¼ et demie qui aurait dû se jouer le 12 avril dernier. Malheureusement la crise sanitaire actuelle a obligé la FFHB et la Ligue à arrêter tous les championnats. Dans notre malheur nous avons eu le bonheur d’apprendre que suite à nos très bons résultats en phase aller (1ère)  l’équipe monte en N2. Un sentiment d’inachevé mais au vu de nos résultats amplement mérité. Nous sommes fières de cette montée et nous espérons pouvoir la fêter dignement lorsque nous le pourrons.

  

4/ Quels ont été pour toi les clés de cette réussite ?

Clairement sur le papier notre équipe ne faisait pas partie des favorites. Personne ne nous attendait. Nous avons fait une grosse préparation physique avec Pierre qui nous a permis de commencer le championnat au meilleur de nos capacités physiques. Mais nous avons surtout un groupe solidaire qui vit très bien ensemble et je pense que c’est ce qui fait notre force. Chaque fille de l’effectif a apporté, à un moment ou un autre, quelque chose au groupe. Je suis fière d’être capitaine de cette équipe.

 

5/ que ressens tu pour cette montée ?

J’ai du mal à réaliser encore car c’est dans un contexte particulier que nous l’avons appris… Nous aurions toutes préféré finir le championnat et se sauter dans les bras à la fin du dernier match. Mais malheureusement la situation actuelle en a décidé autrement. Mais comptez sur nous pour se rattraper dès que la crise sera terminée. Je pense que nous méritons amplement cette montée au vu des très bons résultats que nous avons eus depuis le début de l’année 18 victoires pour seulement 2 défaites (Championnat et coupe de France)

  

6/ le pôle féminin de l’Entente Mont-Valérien compte aujourd’hui des équipes U13 aux seniors. Quels conseils donnerais-tu aux filles qui veulent suivre ton parcours ?

 Il n’y a pas de secret c’est comme partout il faut travailler. L’entrainement est très important, la répétition des mouvements est indispensable. La culture du handball est aussi un élément clé : Regardez des matchs de handball à la télé, observer comment jouent les pros. Il faut être capable d’avoir confiance en vous tout en gardant les pieds sur terre. Développez votre vision du jeu : Pourquoi je dois fixer ici ? A quel moment je dois donner la balle ? Est-ce qu’il est plus judicieux de tirer ou de donner la balle à ma partenaire qui est dans une situation plus évidente que moi pour marquer un but ? Le handball ce joue avant tout avec la tête il ne suffit pas d’être grande ou de tirer fort ou encore de courir vite pour devenir une bonne handballeuse. L’objectif du club est de former des jeunes pour venir intégrer l’équipe 1. Alors dépêchez-vous je ne vais pas tenir encore très longtemps…

  

7/ vas-tu continuer la saison prochaine avec l’Entente?

Oui je serais présente la saison prochaine et je compte bien finir ma carrière handballistique au club.

 

8/ en parallèle il y a l’interview de Manar, qu’aimerais-tu lui dire ?

Manar, c’est ma chouchoute je l’ai connu à Issy Paris hand c’est un babys pour moi. Elle a un mental de guerrière et ne lâche jamais rien sur un terrain. Elle a encore beaucoup de chose à apprendre mais avec un entraineur comme Pierre ça devrait le faire. C’est une fille que j’apprécie énormément et je suis contente de pouvoir lui apporter un peu de mon savoir-faire.

 

9/ un dernier mot pour tes copines de l’équipe et vos supporters ?

Je suis fière de mon équipe et de mes coéquipières, fière du chemin que nous avons parcouru pour en arriver là, du travail dur que l’on a fourni pendant toute cette courte saison. Hâte de toutes les retrouver pour fêter comme il se doit notre montée en National 2. Je suis pressée de retrouver le chemin du terrain avec les filles et les nouvelles recrues. Il va falloir travailler encore plus pour assumer ce nouveau statut dans ce nouveau championnat. Merci à Pierre (Entraîneur) et Chi-tuan (Entraîneur adjoint) sans qui rien n’aurait été possible cette année. Je souhaite remercier également l’ensemble de nos supporters qui nous ont soutenu cette saison et nous espérons vous voir encore plus nombreux la saison prochaine. Merci également aux dirigeants qui nous ont suivis cette année avec une mention spécial pour Germano. Et merci à toi Fateh pour cet entretien.

 

 

2/ Manar (joueuse) :

 

 

1/ Bonjour Manar, peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?

Bonjour Fateh, je m’appelle Manar JEDER, j’ai 19 ans. Je fais partie de l’équipe séniore féminine de l’Entente du Mont valérien depuis 2 ans.

 

2/ Que fais-tu dans la vie ?

Dans la vie, je suis en 2eme année de DUT GEA en Gestion, comptabilité- financière à l’IUT Paris Descartes en alternance, c’est-à-dire que j’alterne entre les périodes de cours et d’entreprise.

 

3/ Depuis combien de temps joues tu au handball et à quel poste ?

J’ai commencé le handball à l’âge de 10 ans avec Richard et Francis en moins de 11 ans Mixte à l’ESN Handball. Richard que j’ai revu en jouant contre L’Elite Val d’Oise cette année (il m’a reconnu ça va). Après, j’ai été entrainé par Carole et Loutoufi Mohammadi (ancien joueur en N1 à l’esn Handball) en -13 filles. Avec Loutoufi, c’était dur on avait souffert de ces entrainements, mais j’aimais bien. Carole, coach au top aussi qui nous avait bien faut progresser avec Miora, elle nous a suivi jusqu’en – 15 ans. En parallèle, on s’entrainait avec la sélection départementale, où je jouais pivot. On a décidé de changer de club avec Miora et on est allée à Issy Paris Hand. On a fait 1 an en -17 régionale. Et 3 ans en -18 ans Championnat de France avec Pierre Pradeau, je jouais à l’aile gauche principalement et pivot de temps en temps. Ça été une très belle expérience à vivre.

 

4/ et à l’entente Mont-Valérien ?

J’ai rejoint l’Entente du Mont-Valérien, il y a deux ans, dès le commencement du projet de l’entente entre Nanterre et Rueil. Je joue au poste d’ailière gauche. J’ai choisi de revenir dans mon club formateur, le projet m’intéressait, et le fait de supporter Pierre comme entraineur encore quelques années, ne me dérangeait pas (haha).  

 

5/ Cette saison a été plus courte qu’habituellement, mais elle se finit bien puisque vous monter en national N2. Que ressens-tu ?

Je suis un peu mitigée. En effet, je suis très contente qu’on puisse monter, c’était notre objectif et on l’a atteint. Malheureusement, il y a un sentiment d’inachevé car on n’a pas pu finir cette saison comme on l’avait souhaiter c’est-à-dire jouer les matchs en play-offs et les gagner bien-sûr. Mais je suis quand même satisfaite de notre saison dès les premiers matchs, on a montré notre envie de gagner. Avec seulement 2 défaites en première partie de saison, notre montée est méritée.

 

6/ quels ont été pour toi les clés de votre réussite ?

Les clés de notre réussite, on peut les résumer en 3 mots. Ça fait maintenant, 4 ans que Pierre me les répète et que je partage bien sûr. Le premier mot c’est notre solidarité, être solidaire dans une équipe c’est très important, s’encourage que ce soit pendant les entrainements que pendant dans les matchs, le fait d’être unis c’est une force, pour pouvoir avancer ensemble et atteindre à chaque fois nos objectifs. Le deuxième mot c’est humilité, nous avons toujours été humbles et respectueux vis-à-vis de nos adversaires. Nous devons respecter les adversaires que ce soit pendant les défaites ou les victoires. Le troisième mot, je dirais notre combativité, on a montré que l’équipe ne lâchait rien, qu’on s’est battus jusqu’à la fin des matchs. Et que malgré nos deux petites défaites, on a su rebondir et jamais abandonner.

 

7/ Le pole féminin de l’EMV regroupe les handballeuses de Rueil-Malmaison et Nanterre. Que penses-tu de ce projet ?

J’ai laissé le club de l’ESN handball principalement masculin, avec quelques équipes féminines. Mais revenir et voir un pôle féminin qui se construit peu à peu avec l’Entente Nanterre- Rueil ça fait plaisir. Ce projet va permettre de faire progresser des joueuses et de les voir jouer en séniore. Il est d’autant plus bien encadré par des dirigeants expérimentés donc contente d’être revenue dans mon club formateur.

 

8/ Tu as des projets dans le handball à Nanterre, avec ta copine Miora. Dis-nous en plus.

Oui alors, on envisage d’entrainer une équipe dans un futur proche. Pour l’instant de mon côté, j’entraîne avec Jerem l’équipe des -13. J’ai assisté aux entrainements dès que je pouvais. Je les ai coachés un match car Jerem était absent, j’ai bien aimé. C’est une équipe où tout le monde s’entend bien, j’ai bien aimé assister aux entrainements et j’espère les revoir au mois septembre. Miora, de son côté, elle a assisté aux entrainements des -11 avec Mounir. J’espère qu’on pourra continuer, afin de progresser en tant que coach. 

 

9/ en parallèle il y a l’interview de ta capitaine, Charlotte. Qu’aimerais-tu lui dire ?

Charlotte, je la connaissais un peu quand on était à Issy Paris Hand et j’ai appris à la connaitre durant ces 1 an et demi dans l’équipe. En tant que joueuse cette saison, elle nous a beaucoup appris grâce à son expérience, et à son jeu et en tant que capitaine, elle a su être un bon intermédiaire entre les joueuses et le coach, elle a su nous encourager, nous conseiller, nous remettre à notre place dès qu’il le fallait. Donc reste comme ça et ne change pas !

 

10/ Un dernier mot pour tes copines de l’équipe et nos supporter.

Fière de faire partie de cette équipe, ça a été un plaisir de jouer avec elles cette saison. J’essaierai d’être moins râleuse et moins mauvaise perdante haha. J’espère que nous allons continuer à vivre de bons moments comme cette saison. Bon j’avoue que l’équipe me manque un peu pendant ce confinement, donc j’espère vous revoir au plus vite. Merci à nos supporters d’avoir suivi nos matchs, de nous avoir encourager, on vous attend nombreux l’année prochaine pour continuer à suivre notre aventure en N2.

Merci à toi Fateh, de nous suivre et de nous encourager ;)

 

 

Fateh KHABTANE

 

 

 

Commentaires

FFHB

FFHB.jpg

INSCRIPTIONS SAISON 2020-2021

16 juin 2020 16:23

INSCRIPTIONS SAISON 2020-2021
MESSAGE DU DIRECTEUR SPORTIF JULIEN CAYEZ :   Bonjour à toutes et à tous,   Nous espérons que la période de confinement a pu se dérouler pour le mieux ainsi que la remise en route progressive du quotidien.   Suite à l'allocution présidentielle d'hier... Lire la suite